Communauté de paroisse du mont et des Ponts


Information coronavirus : les messes reprennent dans le respect des gestes barrières,
consultez les horaires


Lectures du jour (sur aelf.org) : cliquez ici
Le(la) saint(e) du jour (sur nominis.cef.fr) : cliquez ici





 


Communauté de paroisses
du mont et des Ponts
Plan du site Retour à la page d'accueil
[avec cadre][sans cadre]


Aumônerie des prisons

UNE AUMÔNERIE POUR LE CENTRE PENITENTIAIRE DE METZ

« Ne vous occupez pas des prisonniers si vous ne consentez pas à être leurs sujets et leurs élèves. Ceux que nous appelons des misérables, ce sont ceux qui nous doivent évangéliser et convertir. Après Dieu, c’est à eux que je dois le plus…s’il s’en trouve parmi vous qui pensent qu’ils sont envoyés pour évangéliser les prisonniers et non pour les soulager, pour remédier à leurs besoins spirituels et non aux temporels, je réponds que nous devons les assister en toutes manières par nous et par autrui : faire cela, c’est évangéliser par paroles et par œuvres, et c’est cela le plus juste ».
Saint Vincent de Paul

Une équipe d’aumônerie de prison est un groupe de chrétien(ne)s envoyé(e)s par l’Eglise auprès des personnes privées de liberté, portant le poids de leurs actes et souffrant des conditions d’incarcération. Ensemble, personnes détenues et membres des équipes d’aumônerie, ils sont l’Eglise de la prison.
 Ainsi, au sein même de la détention, existe un lieu particulier où l’on peut se rencontrer, réfléchir et célébrer. Ce lieu, s’il n’est pas d’abord visible et repérable comme le sont habituellement nos bâtiments d’église, est une construction fragile composé de cœurs libres qui cherchent le Dieu de leur salut dans la discrétion, le respect de la laïcité républicaine, le dialogue avec les autres confessions chrétiennes ou non, présentes dans l’établissement. Les modalités d’intervention de l’équipe d’aumônerie sont fixées par le code de procédure pénale. Au Centre pénitentiaire de Metz,  le noyau de l’équipe d’aumônerie est constitué de cinq personnes dont quatre laïques mariés, pères et mères de famille et un prêtre. Trois d’entre elles entrent régulièrement en détention pour rencontrer individuellement  les personnes qui le souhaitent et les deux autres rejoignent plutôt des groupes pour des travaux de réflexion et de partage de vie. Toutes et tous, personnes détenues et aumôniers se retrouvent régulièrement chaque samedi et dimanche matin pour des temps de célébration dans les différents quartiers de la prison. Des invités du dimanche peuvent venir étoffer cette équipe à l’occasion des célébrations après avoir demandé une autorisation d’entrée auprès de l’administration pénitentiaire.
L’aumônerie est aussi un lieu de solidarité et de fraternité. L’entraide entre personnes détenues est constamment encouragée et le recours aux autres intervenants et institutions y est soutenu. Nos liens avec l’association ALERPI (Accueil, Logement Et Réinsertion de Personnes Isolées) sont très forts car nous savons par expérience les difficultés de la sortie de prison, la solitude et l’abandon qui peuvent détruire le plus fragiles et le besoin de rencontrer  à ce moment-là des mains tendues et des cœurs ouverts prompts à faire jouer l’hospitalité de l’auberge d’Emmaüs.


Des liens pour de plus amples renseignements :

Deux membres de la Communauté des Ponts font partie de l’équipe d’aumônerie :
Christine JACQUOT membre de l’équipe de laïcs
Lucette METZ aumônière
 


Dernière modification du site : 22 juin 2020
Retour à la page d'accueil